Heure d'hiver et travail dominical

Publié le par Rébus


 Cette nuit, nous sommes donc passés à l'heure d'hiver, chouette, une heure de sommeil en plus.

 Vais pas rentrer dans la polémique sur les rythmes décalés et autres, le maronnier refleurit à chaque changement d'heure, donc 2 fois par an, et , depuis 1976, on est habitués, non ?

 D'autant plus qu'aujourd'hui, à l'instar de Stef, pas envie de parler politique. Enfin, pas trop.

 Quand je parlais d'une heure de sommeil en plus, ça, c'est la théorie.

 Une théorie sérieusement mise à mal quand votre voisin du dessus, très certainement un sarkozyste tendance Bertrand décide de jouer du marteau et de la perceuse, à 8 h du mat (enfin 9 h pour ceux qui souffrent du décalage horaire).

 Alors, je l'ai dit et je le répète, je ne suis pas un adepte du travail dominical, encore moins quand il me réveille.

 Le pire, c'est que je me suis surpris à avoir des vélléité s de karchérisation et de tolérance zéro, vis à vis de ce cher voisin.

 Franchement, à qui se fier, sarko vire quasi communiste, et je me réveille avec des réflexes sarko datiens, ou va-t-on ?

 Voilà qui illustre en tout cas la théorie de NicolasJ. sur la blogguite aigue, dont l'un des symptômes reconnus est de faire un billet sur le moindre évènement survenu dans votre vis (et merde, j'ai quand même un peu parlé politique)

Commenter cet article

Rébus 27/10/2008 14:17

Nicolas, blogguite aigue, c'est confirméRaja, chut, faut pas le dire...

raja 27/10/2008 13:21

t'es un grand malade :-)

Nicolas J 27/10/2008 06:47

Je vais en faire un billet !

la république du peuple 26/10/2008 20:23

Ca devient contagieux !  :-)

Olive 26/10/2008 15:49

Interressant comme billet, puis sacré voisin qui bosse un dimanche !!!