Votez et faites voter pour votre Europe

Publié le par Rébus


 Vous êtes un Modemiste révolutionnaire, un Frontdegocheux, comme on dit sur des blogs NPA, un socialiste légitimiste, un écolo générationnel, un facheux facho, un suppôt de Sarko, un chasseur pêcheur, chacun son truc, mais pour vous c'est quoi l'Europe et qu'en attendez vous ?

Une nouvelle chaine initiée par Arrêt sur les mots et transmise ici par le pape blogosphérique , comme dirait M.

Il s'agit de répondre à ces trois simples questions : C'est quoi l'Europe pour toi ? Que peux-tu écrire à tes lecteurs pour les encourager à aller voter dimanche 7 juin ? Quelle liste représente les idées que tu veux voir défendre au Parlement européen ? »

Alors, l'Europe pour moi, à l'heure actuelle, c'est un vaste foutoir, une sorte d'entité décidée à nous faire de boire de force la potion d'un néo libéralisme pourtant bien mal en point. Un attelage improbable, sans projet commun autre qu'économique et ou chacun ne cherche que ses avantages.

Ce n'est pas l'Europe que je souhaitais quand elle s'élargissait à 12 puis à d'autres et encore d'autres. L'Europe que je souhaite, peut être bisounours inside mais bon, assumons, c'est une Europe qui tire les peules la composant vers le haut, avec un projet d'harmonisation sociale qui plutôt que de réfléchir à utiliser tous les avantages des salaires roumains importés chez les pays plus riches, fasse pour les nouveaux entrants ce qui a été fait avec succès à l'époque, pour l'Espagne et le Portugal.

Une Europe qui aurait également une vision géopolitique non inféondée aux intérêts états uniens, ce qui implique autre chose qu'un atlantisme bêlant mais également une défense indépendante de l'Europe.

En bref, mon Europe, c'est une Europe de la paix, une Europe du social mais également une Europe qui fasse contrepoids, et elle en a, au moins financièrement, les moyens aux autre blocs, apportant peut être ainsi des réponses autres que la force, le fric roi ou l'exploitation dans les relations politiques internationales, une Europe qui proposerait ainsi un modèle humaniste au reste du monde, sans pour autant, comme d'autres, chercher à imposer ses valeurs, une Europe qui incarnerait une autre façon de penser le monde.

Cette Europe, elle n'existe pas à l'heure actuelle, elle nous a été volée, par la Commisssion Européenne, par le rejet du rejet des peuples. Pas étonnant dès lors que l'Europe actuelle n'intéresse pas, pas étonnant que l'abstention qui se profile satisfasse finalement les pouvoirs en place.

Comme beaucoup, j'ai voté "non" en 2005, mais désolé, ça ne m'a pas transformé en réac de base ou autre connerie à la mode de chez July/Ockrent, j'accorde simplement trop d'importance à l'idée européene pour la laisser à la seule "Main Invisible du Marché" et de ses zélotes.

En conséquence de quoi, je voterai Front de Gauche, les valeurs prônées par cette coalition se rapprochant de l'idée que je me fais de l'Europe. Pas mu par un désir de démolir le PS, mais de rééquilibrer à gauche les ensembles existants

Alors à qui transmettre ? Etiam est déjà tagué, Pasperdus aussi, hum, tiens, M citée plus haut, Olive, Contemplatif, Lucide Acide,Ruminances, Kamizole, Juan Toréador , Blogiboulga  JeandelaXR et Sophie (qui collectione les tags là dessus)

Commenter cet article

Rébus 30/05/2009 17:34

Ok, je file lire

b.mode 30/05/2009 06:59

Répondu !  http://ruminances.unblog.fr/2009/05/30/zeuropeennes/

Sophie 27/05/2009 23:32

Ca y est, j'ai enfin réussi à répondre !http://mondedesophie.wordpress.com/2009/05/27/votez-et-faites-voter-pour-votre-europe/

Rébus 27/05/2009 19:04

Fred, la bonne réponse, c'est selon ses affinités.
Segolin, il ya peut être un risque de morcellement, mais cela peut permettre de donner des orientations à la gauche, du reste, ce n'est pas une présidentielle.
Olive, vas-y
Alicia, le borgne utilise ses vieilles recettes, pas nouveau ses provocs pourries
Nicolas, oui, si ça pouvait se faire avant le siècle prochain
Etiam, oui, anti européen, réac et autres épithètes
Pas perdus, on essaye
Hanane, merci

des+pas+perdus 27/05/2009 17:53

Dur ! Vous avez déjà tout dit les amis !