OGM, faucheurs relaxés, le Parquet fait appel

Publié le par Rébus


 Le Procureur de Chartres est peut pêtre un bon procureur, je n'en sais rien, en attendant, c'est quelqu'un qui n'hésite pas une seule seconde à faire don de sa personne à la justice.  Et, au vu de sa décision, justice ne s'écrit plus avec une majuscule dans ce pays.

  Hier, joie, bonheur, Monsanto, on t'aura bientôt, les faucheurs d'OGM étaient relaxés. Ce qui peut paraitre normal dans la mesure ou faucher des plants qui ne devraient pas exister me parait difficile à pénaliser. Mais bon, ils étaient poursuivis, appliquant les consignes gouvernentales, celles qui font de lui le premier défenseur des lobbys et des gros syndicats pleins de nitrates et de rendements tels la FNSEA.

  L'idée que l'intérêt des citoyens, oui, citoyens et pas consommateurs, est peut être de ne pas mettre leur santé en danger en consommant ces saloperies même involontairement n'effleurent pas certains de nos braves dirigeants.

  Certains, pas tous, rappellons nous du cirque pour voter les amendements pro Monsanto et du manque de courage à l'UMP fustigé par NKM ainsi que certains ministres ou députés votant contre le gouvernement, s'attirant les foudres de l'hydre bicéphale (pourquoi ai-je envie d'écrire hydrocéphale) Sarkozy/Fillon. Qoui qu'il en soit,une pépite s'était glissée dans ces lois, la possibilité de condamner les faucheurs d'OGM en créant spécialement un nouveau délit, le délit de fauchage.

  Le procureur de Chartres, qui a du se prendre un bon coup du sceptre d'Athéna sur la tête, sed évoue. Non, cet homme n'est pas un arriviste qui veut se signaler à ses supérieurs par un excès de zèle. Il veut juste que justice, enfin sa version sarkozienne, soit faite rt en poursuivant ces horribles faucheurs d'OGM, entend faire inscrire une jurisprudence dans le marbre avec son nom à lui à côté.

  En attendant, procès ou pas, permissions accordées aux Monsanto et autres ou pas, on n'a toujours pas plus de précisions sur la nocivité des OGM, mais là, curieusement, ce principe fort à la mode, le principe de précaution ne s'appliquera pas. Pourtant, pour reprendre un slogan connu, nos vies valent plus que leurs profits.

  On verra bien ce qu'il se dégage de cet appel du parquet et d'un éventuel emprisonnement des faucheurs. mais c'est magnifique à voir une démocratie ou l'on crée de nouveaux délits, fauchage (ou téléchargement) pour faire plaisir à quelques gros matous repus mais en voulant toujours plus.

Commenter cet article

Olive 07/06/2008 22:51

@ sixtine, mince je savais pas pour le Japon.
je pense que la bonne bouffe ce perd dans ce monde.

sixtine 07/06/2008 07:34

Le slogan, c'est pour la banderole ! Le principe de précaution, ils s'en fichent pas mal !
Eh Olive ! Tu parlais de manger de la merde...c'est à l'étude au Japon via recyclage des protéines pour fabriquer des " cacas-burgers "...!
Après ça, on n'en sera plus à une près !!!

Olive 06/06/2008 18:54

Abérrant ce délit de fauchage, car aprés tout il nous défendent de manger de la merde, et dire que la loi sur les OGM, que le gouvernement à fait passer en force, protége Monsantos, car tout champs contaminés par les OGM ne pourra pas poursuivre l'autre pollueur, quel honte, par contre grosse sanction pour les Faucheurs, vive la France et le lobby !!!

Didier B 06/06/2008 18:53

Eh ben voila... le parquet fait appel. Mais bon, il faut comprendre, le champ de mais transgénique fauché n'était pas vierge avant qu'on le sème...

Rébus 06/06/2008 18:53

Ok,merci Charlotte