En finir avec le syndicalisme réformisme

Publié le par Rébus


 Le syndicalisme réformisme, c'est le doux nom dont on affuble un syndicalisme qui ne lutte plus, se contentant de petites manifs éparses, signalant ainsi qu'il existe toujours même s'il ne faut guère compter sur lui pour défendre les intérêts  des salariés face au Medef.

Défendre les intéreêts des euls salariés est justement un des plus gros problêmes, à mon sens, de nos syndicats du renoncement. Ok, nous sommes dans une crise grave, montée massive du chômage, la pire depuis 29 , on le sait. Il n'empêche que la crise est là depuis le premier choc pétrolier, ce terme de crise je l'entends depuis tout gosse, le chomage demasse date des années 80, dépassant les 2 millions de chômeurs depuis 1983.

26 ans plus tard, les dirigeant ssyndicaux n'ont toujours pas capté que leur rôle ne peut se borner à représenter une partie de la société, partie disons incluse et ce, uniquement quand la menace d'un nouveau recul, d'une nouvelle attaque se fait jour. Pour une action syndicale plus complète, donnant d'ailleurs plus de forces à des centrales dont les rangs se vident de plus en plus, tout mouvement se doit d'être massif, incluant les salariés, certes, mais également les retraités et les chômeurs.

Quand les syndicats comprendront qu'ils doivent compter sur ces forces qu'ils ignorent, leur pouvoir s'en verra renforcé et peut être comprendront-ils enfin qu'il temps pour un grand mouvement unitaire, une grève massive et pas des traversées de Paris symboliques, au coup par coup.

Il est temps d'en finir avec ce syndicalisme d'accomodement, de renonciation et d'acceptation de tous les diktats medefiens. Temps d'en finir avec ce cycle inauguré par Notat et perpétué par Chérèque, apôtre du syndicalisme ultra mou,  ou un Thibault guère pugnace, si on le compare  à d'anciens dirigeants CGT.

Lorsque l'on entend les témoignages des syndicalistes, eux semblent prêts à en découdre, mais, au sommet de la pyramide, on est raisonnable, on gère. Il est temps d'en finir avec ça.

Le témoignage qui suit a été trouvé sur l'excellent site Actuchômage et émane de syndicalistes CGT de Good Year Amiens  où 817 employés ont été licenciés


A Bernard THIBAULT, Secrétaire général de la CGT

Le syndicat CGT Goodyear a pris la décision de vous écrire après avoir longtemps dit qu'il allait le faire, mais nous ne pouvons plus repousser cette fois-ci.

En effet, nous trouvons que la situation de notre site, mais aussi la situation de milliers de salariés en France, est alarmante et, pour autant, nous attendons toujours une réaction massive et d'envergure.

La France est victime d'une catastrophe voulue et mise en place par un gouvernement et des patrons qui ne connaissent aucune limite et, pour autant, la réaction de la CGT est plus que timide : elle est inexistante !!!

Les ouvriers, salariés attendent un mouvement qui mettra fin à l'insolence de ceux qui détruisent des milliers d'emplois et autant de vies de familles, et nous n'avons droit qu'à des journées de mobilisation éclatées sur plusieurs mois (janvier, mars, juin...), et il faudrait attendre septembre pour remettre ça ???

Il est évident que rien ne va plus. Comment pensez vous réussir à mettre à genoux ce gouvernement (qui hait le monde du travail) avec des journées de mobilisation si peu en adéquation avec la cruauté de ce que nous subissons à la base !!!

Des milliers de salariés en France attendent un appel à une GRÈVE GÉNÉRALE ET TOTALE. Les manifestations encadrées dont les parcours sont connus de tous ne servent plus à rien, si ce n'est se faire plaisir et montrer qu'il y a encore des syndicats dans ce pays.

Le président de la République et son équipe se moquent totalement des manifestations actuelles. Mais, par contre, partout en France des bases CGT luttent chacunes de leur côté, elles luttent aux cotés de salariés qui sont en train de crever, et tous n'attendent qu'une seule chose : un appel à une action totale.
La CGT est le seul syndicat qui peut le faire, et nous sommes des CGTistes de base, certes, mais CGTistes. Il va falloir se bouger un peu, car la crise actuelle doit avoir en réponse une mobilisation de tous au même moment. Ne pas agir serait un crime contre le monde du travail !

La CGT Goodyear représente plus de 85% des salariés du site d'Amiens. Nous travaillons chaque jour à faire en sorte d'améliorer le quotidien des salariés de notre site, mais le problème, c'est qu'à l'heure actuelle, il y a dans des centaines d'entreprises en France des mecs qui luttent, qui se battent, qui crèvent, et ils n'attendent qu'une seule chose : qu'un appel puisse nous unir tous dans ce combat, car sans le TOUS ENSEMBLE, le patronat et le gouvernement ont encore de beaux jours devant eux !

De plus en plus de militants CGT se font passer à tabac, ou alors vont en garde à vue. Les patrons et le gouvernement criminalisent la lutte sociale. Il va falloir quand même que vous réagissiez, là-haut : c'est écœurant de voir des syndicalistes en correctionnelle parce qu'ils ont défendu leurs collègues et, dans le même temps, des patrons qui se tirent après avoir mis en faillite les boîtes avec des parachutes de plusieurs millions d'€uros. La CGT doit faire condamner avec la plus grande fermeté les agissements de ces bandes de voyous !!!

La CGT, celle pour laquelle nous sommes devenus militants, est un syndicat qui répond aux besoins des salariés, qui écoute la base, les syndiqués, les militants mais aussi tous ceux qui souffrent des injustices et là, nous ne comprenons pas. Ou vous êtes dans un bureau trop hermétique aux appels de ceux qui crèvent ou alors il y autre chose, mais en tout cas, nous ne pouvons plus accepter que des gars luttent seuls dans leur coin alors qu'il faut un mouvement d'ampleur !!!

Nous sommes allés rejoindre nos collègues de CONTI (d'ailleurs, vous n'en avez jamais fait état même lors de vos passages à Canal+ ou ailleurs...) et, là bas, nous avons vu des petits gars d'une boite qui s'appelle LEARE nous expliquer avec leurs tripes qu'ils luttent depuis des semaines contre un géant appelé PEUGEOT, et que le seul message du gouvernement a été d'envoyer des CRS leur «démonter la gueule» ! PEUGEOT, qui a reçu 3.5 milliards de l'Etat, c'est-à-dire des impôts des contribuables, et qui fait fermer tous les sous-traitants français : nous avons face à nous des VOYOUS qui n'ont aucune limite et aucuns scrupules.

A chaque fois que nous allons sur un piquet de grève, nous entendons la même chose...
«Ils font quoi, là-haut, à la CGT ???»
Nous dirons : Ils font quoi, ils attendent quoi ?

Nous n'avons jamais connu une telle régression sociale dans notre pays et tout le monde est touché, actifs du privé et du public, retraités... Nous sommes dans un pays où des retraités pour se nourrir vont faire les poubelles après avoir travaillé 40 ans aux pièces pour des patrons qui, eux, à 50 ans, sont en retraite sur des yachts qui valent des millions.

Cela n'est plus possible, il va falloir que la confédération CGT bouge. Nous sommes tous en train de crever dans nos coins alors que, tous ensemble, nous aurions déjà gagné !!!

Des Goodyear, des CONTI il y en a partout, et partout les appels se multiplient pour que la CGT appelle à un mouvement national de grève reconductible, il n'y a que comme ça que le gouvernement arrêtera de nous prendre pour des cons.

Nous sommes des CGT fiers de l'être et nous voulons continuer à l'être. Votre poste de secrétaire général de la CGT vous oblige à nous écouter, nous les militants de la base. La CGT est un syndicat démocratique avec des valeurs dont une est la plus forte : celle d'être aux cotés de ceux qui luttent et, pour le moment, ceux qui luttent se sentent bien seuls !!!

Nous n'avons d'ailleurs pas participé à la journée d'action du 13 JUIN 2009. Cette journée démontre que vous êtes en déphasage total avec les revendications de la base. Qui peut croire un seul instant que manifester main dans la main un samedi va faire bouger le gouvernement ?

Il faut arrêter cette mesquinerie. En 1936, les salariés ont obtenu des avancées sociales énormes, mais ils les ont obtenues en luttant TOUS au même moment et pendant un long moment. Actuellement, les salariés luttent pour ne pas perde des acquis ou alors leurs emplois : nous ne nous battons même pas pour obtenir de nouveaux droits, mais tout simplement pour essayer de survivre !

Le gouvernement revient à la charge : allongement de la durée de cotisation, trou de la Sécu qui, d'ailleurs, est du au fait que les patrons ne payent pas leurs cotisations... Bref, l'annonce est claire : ils ont déclaré la guerre au monde du travail !!!

Vous attendez quoi ? Vous faites encore le bilan ?
Que va-t-il falloir pour la CGT revienne à ses origines, c'est-à-dire un syndicat qui s'oppose à ceux qui veulent détruire le monde du travail ?

La CGT Goodyear vous écrit au nom de milliers de salariés qui, comme nous, vous demandent de nous entendre. Ce n'est pas un devoir, c'est tout simplement vital !

Espérant que notre lettre ne finira pas dans une poubelle et qu'elle aura attiré votre attention, nous vous disons à bientôt à vos côtés dans les rues, avec tous ceux qui veulent que le monde change dès demain.

Le syndicat CGT Goodyear

Commenter cet article

Olive 22/06/2009 22:15

On appelera donc le syndicat sarkozysme et plus cgt ou cfdt

sixtine 22/06/2009 16:29

Bien dit, Pat59 !

Pat59 22/06/2009 09:19

Je suis d'accord avec toi Rébus, moi aussi j'entendais parler de cette crise mais je remonte plus loin que toi, disons vers 1975.On parlait déjà de chômage, et les syndicats qui remplissaient leurs tâches première commençaient à se disperser et leurs puissance un buissenes comme tout en France.Personnellement, lorsqu'on me parle de syndicats et de syndicalisme, je ne trouve plus aucune organisation digne de ce nom !Je pense qu'une réforme des syndicats PAR LE PEUPLE ET POUR LE PEUPLE est nécessaire afin qu'ils cessent de croire qu'ils peuvent faire tout et n'importe quoi en notre nom !Un syndicat géré par le peuple et non plus des dinosaures fossilisés qui boivent dans la même gamelle que le pouvoir ou se font leur petit pouvoir eux mêmes.Ma carte de syndicat, je l'ai jeté en 1981, et authentique, j'en ai fait des confetis avec une perforatrice ! Lors d'une grève ou manifestation j'y vais mais je refuse de me mettre sous leurs bannière !

Etiam Rides 21/06/2009 23:10

La CGT est le seul syndicat qui peut le faireEt c'est cruellement vrai.

fred de roux 21/06/2009 23:03

Merci Rébus d'avoir mis en ligne ce courrier à l'adresse du syndicat le plus ancien et le plus puissant du royaume. Pour moi, les seuls syndicalistes qui soient valables, ce sont ceux de la base. Les patrons des syndicats sont les alter ego des patrons des entreprises. S'ils ne bougent pas davantage, ça va déborder et cça risque d'être sanglant. Quand le peuple en a marre, il fait la révolution. A croire que les patrons, les syndicats et les gouvernants ont oublié 1789. Si ça barde, ce ne sera pas la Bastille qui sera prise d'assaut, mais l'Elysée. Et la guillotine risque de ressortir. Est-ce cela que les syndicats veulent ?